Nos partenaires:

8-a-huit.jpgBehem.jpgBrandoElec.jpgCA.pngCITY ELECTRIC logo.jpgCasa Gulia.jpgGMI.pngGOFINET.jpgGenerali.pngLOGO_OpticiensMutualistes.jpgLSM.pngLogo Decathlon.JPGLogo-fnpc.pngMatch.pngPMU.pngPiranha.jpgPlantesTrop.pngSaveurs.pngaction interim.pngaxia.jpgberardi.pngcafpi.pngcarrefour.pngcreditmutuel.jpgduritherm.pngevergreen.pnggenesa.pnglongwymateriaux.pngmairie.jpgmeghira.jpgmtl.jpgsauter.pngtecnoElec.jpgtomCook.png

6ème édition dans:

Au tunnel

Chargement des images

A la croix Labbé

Chargement des images

Login Form

Qui est en ligne ?

Nous avons 103 invités et aucun membre en ligne

Récit d'un trailer engagé sur le 25 Km

L’image contient peut-être : 2 personnes, plein airSalut les oufs!

J’étais ce samedi soir au départ du trail de la Croix Labbé à Hussigny-Godbrange.
Au programme, un bain de boue de 25km pour 800m de d+ à la frontale.
Il y a du monde sur la ligne de départ et il fait froid! Je salue quelques potes et d’autres que je ne connais pas (ça fait plaisir ça!) et le départ est donné en montée histoire d’être directement dans le vif du sujet.
Après avoir décliné plusieurs fois l’invitation, cette année j’allais enfin voir à quoi ressemble ce que tout le monde appelle le chantier... bah je vais pas être déçu!
Les italiens venus pour l’occasion montrent qu’ils ne sont pas là pour cueillir des champignons et imposent tout de suite un rythme soutenu.
Je suis bien, les séances de vitesse commencent à payer, et je reste devant (comprendre dans les 10) jusqu’à l’entrée des bois.
Une fois en haut ça accélère, on court vite, ça monte, ça descend, ça tourne dans la boue... le kiffe.

Je suis avec Gaël et Michel de La légende du Graoully, c’est top. Ils connaissent le parcours et me confirment qu’il s’agit bien d’un véritable chantier.
Ça va vite et je suis clairement à l’aise, je suis très agréablement surpris.
1ère grosse descente, même pas le temps de me dire « Put*** c’est raide! » que me voilà sur les fesses (comme pas mal de monde!). Je perds mon bidon, et comme nous n’en sommes qu’à environ 30’ de course je décide de remonter (quelques mètres) le récupérer. Je ne perds que quelques secondes mais ça suffit pour laisser filer les deux amis. Mince je suis sale...
S’en suivent de belles descentes et de belles montées remplies de véritables mares de boue et je commence à me dire qu’il faudrait ralentir un poil car je sens bien que je laisse beaucoup d’énergie dans ces conditions.
1er ravito... Oui bah on s’arrêtera un autre jour, il n’y a que 25km et je vois bien que personne n’a envie de faire une pause café!
Au passage je remercie My-Sport pour la paire de king ALTRA toute neuve (et toute propre pendant 300m) qui est juste parfaite pour ce type de terrain et se comporte à merveille dans ces conditions... Merde, je viens de tomber! Bah oui, un chantier je vous dis.
Oh une vraie bosse devant moi... Il y a une corde tendue tout le long... et bien c’est le premier trail où je vois une corde qui va me servir. C’est pas compliqué, si elle n’était pas là on serait encore en bas. Ça monte vraiment à la force des bras, c’est ouf!
Bien sûr il n’y en aura pas qu’une et ça fait presque plaisir d’en chi** en montée tellement l’allure était (pour moi) soutenue jusqu’à présent. Je décline un peu et me fait reprendre, ça devient vraiment dur mais je cours convenablement sur le plat pour rester dans le groupe, et parviens même à être un des plus rapides en descente (j’y crois toujours pas en l’écrivant).
2ème ravito... ouah! Les mecs s’arrêtent... « ça creuse la boue les gars? » Tout le monde boit un coup et perd 3,6 secondes sur le chrono mais ça fait du bien. Bam, on relance!
C’est reparti, bains de boue, passages dans l’eau, glissades... à allure de moins en moins vive.
Et d’un coup, on sort du bois, dans un champs à découvert histoire d’être bien certains qu’il grêle et qu’il fait moins de 4 degrés et tout le monde commence à s’exciter... ça accélère, ça revient même de derrière... « Quoi déjà 22km?! »
La fin (de la course) est proche. Ça court vite, c’est roulant. On passe dans une discothèque en plein air (si, si je vous promets c’est pas des conneries) avec boules à facettes, spots de couleurs et musique à donf pour la motivation et nous faire sourire pour la magnifique photo (sur laquelle je semble si frais) que vous pouvez admirer.
Dernière bosse, qui me permet de reprendre celui de devant... je l’encourage même (bah oui je suis comme ça moi!) et il prend ma foulée sur le plat puis d’un coup accélère me laissant sur place... ah merde j’ai compris, c’est vrai que c’est une course et je vois l’arrivée 100m plus bas!
« Bon il a 20m d’avance et 17 ou 18ème c’est un peu pareil non?! »
Un superbe moment ici, un trail à faire avec une belle organisation. Un balisage très correct laissant peu de chances aux erreurs avec des rappels fréquents. Un véritable chantier comme on les aime, mais mieux vaut savoir un minimum à quoi s’attendre pour s’y préparer... les nike Airmax pouvant s’avérer être un peu limites par endroits!
Niveau chiffre ça donne 18ème en 2h22 pour 25km et 800m de D+.
Content (car je vois qu’en ce moment j’arrive faire des tops 20 sur des trails relevés où il y a du niveau) et en même temps un peu déçu du classement car j’avais les jambes pour faire mieux, j’en suis certain mais c’est en faisant des erreurs qu’on apprend...
Très content du parcours et d’avoir vu pas mal de copains qui se reconnaîtront...
Bravo à tous les participants car il fallait en vouloir pour le finir et bravo à l’organisation. À l’année prochaine!

Statistiques visiteurs

Aujourd'hui28
Hier7
Cette semaine58
Ce mois101
Total34873

  • IP: 54.224.220.72
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

vendredi 17 août 2018 13:36

Facebook

Copyright © 2014. Courir A Pied à Hussigny-Godbrange. Tous droits réservés.

Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.